Retour

La location de bateau solaire, une nouvelle forme de plaisance ?

2-bateau-solaire.jpg

Au-delà de la plaisance à moteur et de la plaisance à voile, une nouvelle forme de navigation émerge, la plaisance solaire. La navigation solaire offre la simplicité de la navigation à moteur et le plaisir de la navigation à la voile. De nombreux bateaux solaires sont sans permis, ils proposent une autre expérience de navigation, tant par le pilotage qui se fait « au solaire », que par la convivialité offerte à bord pour les passagers.

Les bateaux solaires
 

Un bateau solaire est d’abord un bateau à propulsion électrique avec batteries, de plus il est équipé de panneaux photovoltaïques pour apporter un complément d’énergie. En fonction de la surface photovoltaïques vous passez d’un apport énergétique représentant quelques heures d’autonomie complémentaire à 100% d’autonomie. Le bateau « à complément solaire » permet de gagner au minimum une heure d’autonomie à condition de rester au mouillage en milieu de journée. Le bateau « 100% solaire » navigue en autonomie totale, à la vitesse d’un voilier et sans puiser sur l’énergie des batteries. Bien sûr, de nuit les bateaux solaires doivent puiser dans des batteries pour assurer une sécurité minimum, et en cas de couverture nuageuse, la vitesse doit être réduite. Dans tous les cas le skipper apprend à gérer son autonomie comme il sait le faire avec un bateau thermique en fonction de la jauge de carburant.

Il existe plusieurs conceptions de bateaux solaires. Les premiers sont partis de la conception classique d’une coque open. Le plaisancier retrouve les mêmes repères d’aménagement et de confort à bord. D’autres constructeurs ont préféré partir d’une page blanche pour concevoir des bateaux destinés à la navigation solaire. Dans ce second cas de figure, le concept de catamaran est généralement préféré, que ce soit pour des petites unités de moins de 20 pieds ou des grosses unités de croisière de plus de 50 pieds.

Pour le plaisancier et quel que soit l’autonomie et la conception du bateau, le premier choc arrive au moment où il largue les amarres. Il n’y a pas eu de préchauffage du moteur et il découvre que le bateau s’éloigne du quai tranquillement sans bruit et sans odeurs. Pour le skipper aussi c’est une autre sensation, pas besoin de donner de coup de fouet moteur, grâce à un fort couple linéaire, il suffit de 60 W pour sortir le bateau solaire avec 8 personnes à son bord !

C’est en mer que l’autonomie du bateau solaire va influencer le programme de navigation. Sur un bateau « à complément solaire » il est préférable de viser un mouillage de proximité, d’y rester la journée et rentrer le soir. L’usage idéal du bateau « à complément solaire » correspond à une journée pique-nique avec ses proches. Sur un bateau « 100% solaire » l’autonomie permet d’envisager d’aller plus loin et de naviguer toute la journée. L’équipage admire la côte à vitesse solaire. Une vitesse plus proche de celle d’un voilier que d’un hors-bord.

 

Un bateau sans permis
 

Une autre particularité du bateau solaire, et qui le rapproche du bateau à voile, vient du fait qu’il offre la possibilité de naviguer sans permis pour des tailles de bateaux de taille significative.

En effet, la propulsion électrique est plus efficiente, donc pour un plus grand nombre de passager qu’un bateau thermique vous êtes sous le seuil des 6 CV de motorisation donc sous le seuil du permis bateau. Il n’en demeure pas moins que les manœuvres d’un bateau de plus de 1 tonne avec 8 passagers est une opération délicate. Ainsi en fonction de la taille des bateaux solaires, une formation initiale peut prendre plus ou moins de temps.

Un premier apport théorique et pratique est nécessaire pour un néophyte, puis après c’est le nombre d’heures de navigation qui va réellement permettre de consolider la formation.

Ainsi, la plaisance solaire offre une remarquable initiation nautique pour de futurs plaisanciers sur voiliers ou bateaux moteurs.

 

Où peut-on naviguer en solaire ?
 

La Côte d’Azur est tout naturellement le berceau de la location de bateau solaire avec des offres en mer entre Marseille et Monaco. Les locations de bateaux sont toutes proposées sans permis, avec plus ou moins de formation en fonction des bateaux. A noter qu’une société de Nice innove en proposant une formule Boat-Club sans abonnement. Il s’agit du Boat-Club seazen.fr avec un accès Click & Go pour permettre de réserver très simplement en ligne. Ce Boat-Club est adapté aux usagers fréquents, qui naviguent « à la demande » sur toute l’année, mais sans envisager forcément d’acquérir leur bateau tout de suite.

Veuillez tourner votre appareil en mode paysage afin de pouvoir visualiser le site.