NAUTISME DURABLE : Gestion de la pyrotechnie

La FIN à l’origine de la filière française de collecte des produits pyrotechniques périmés des plaisanciers

pyro.jpg

Chaque année, ce sont environ 280 000 feux et fusées de détresse qui sont mis sur le marché français. 

Depuis 2013, la gestion des déchets issus de ces produits en France est soumise au principe de la responsabilité élargie du producteur (REP). Très concrètement, les distributeurs commercialisant des moyens pyrotechniques sont donc tenus d’assurer récupération des articles en fin de vie.

Pour répondre à cette exigence, la Fédération des Industries Nautiques s’est engagée dans la création d'une filière de collecte, permettant de les éliminer, dans le respect de l'environnement. Elle a ainsi créé l’APER PYRO, Association pour la Plaisance Eco-Responsable pour les Produits Pyrotechnique, afin de proposer à la profession et aux plaisanciers une solution responsable et organisée de gestion de ces déchets.

L’APER PYRO est devenue en 2015 l’éco-organisme agréé par l’Etat chargé de la prise en charge des produits pyrotechniques de plaisance périmés.

Plus précisément, l’APER PYRO prend en charge :

  • Les feux à main (« FAM ») ;
  • Les fumigènes (« FUM ») ;
  • Les fusées parachutes (« FUS »).

Note : Ces 3 produits peuvent se retrouver dans un même coffret, dit coffret hauturier. Par ailleurs, il existe un format « mini » des fusées parachutes. Le format « standard » comme le format « mini » sont repris par APER PYRO sans distinction.

Ces engins ont une durée de validité limitée à quelques années (trois ans le plus souvent) du fait de la charge pyrotechnique contenue qui est jugée trop instable au-delà de cette durée.

Stockés ou transportés dans des conditions inappropriées, voire abandonnés dans la nature, ils représentent un risque pour l’homme et son environnement.


Que faire de vos produits pyrotechniques périmés ?

En tant que particulier, vous devez rapporter vos anciens feux de détresse dans votre magasin d’accastillage qui vous les reprendra lors de l'achat de produits neufs équivalents, selon le principe du "un pour un".

Il existe environ 500 points de collecte en France. Pour retrouver le plus près de chez vous, consulter la carte des points de collecte sur le site de l’Aper Pyro : https://www.aper-pyro.fr/les-points-de-collecte/

 

Que deviennent ensuite les produits ?

Le point de collecte se charge du stockage de ces produits en respectant les réglementations applicables dans l’attente du passage de l’opérateur de collecte.

Un opérateur agréé effectue ensuite les opérations logistiques de collecte et de transport des produits pyrotechniques périmés vers le centre d’élimination, situé en France, où les produits seront détruits sans nuisance pour l’environnement.

Dans le cadre de cette organisation, l’APER PYRO contractualise avec l’ensemble des acteurs de la filière : metteurs sur le marché, points de vente et opérateur de collecte/traitement.

L’ensemble des demandes d’enlèvement et des opérations de collecte sont gérées par l’APER PYRO via un portail internet dédié.

Le financement de la filière est assuré par une contribution annuelle des metteurs sur le marché à l’APER PYRO, qui prend en charge l’ensemble des coûts de collecte et traitement.

Veuillez tourner votre appareil en mode paysage afin de pouvoir visualiser le site.