Location maritime Retour

La France et ses îles, une formidable destination

4-Kristen-Pelou.jpg

La France dispose, grâce à la longueur et à la diversité de ses côtes, d’un cadre particulièrement riche et diversifié pour découvrir ou redécouvrir des paysages uniques tout en goûtant aux plaisirs de l’eau. Elle s’inscrit au troisième rang des destinations privilégiées par les plaisanciers.

Certaines zones de croisières s’avèrent plus particulièrement adaptées à des navigateurs débutants ou moyennement expérimentés. Il est indispensable de consulter les professionnels de la location maritime au sujet de la destination choisie avant de s’aventurer seul en mer.

Quelle que soit la destination choisie, chaque halte est source de découverte et chaque parcours recèle de nombreuses curiosités et spécialités locales.

Cette rubrique, conçue comme une invitation au voyage, ne saurait tenir lieu de document d’aide à la navigation.

 

La France métropolitaine

 

De la Manche à la Bretagne

 

Manche et Bretagne nord

 

Avec 603 km de côtes le long de la Manche, la Normandie, et ses îles Anglo-Normandes et îlots normands, -dont le plus célèbre, le Mont-Saint-Michel-, est une destination propice à la navigation de par la diversité des paysages de ses côtes et des conditions de navigation maritime.

La Bretagne nord compte de nombreux et vastes espaces côtiers très sauvages : plages magnifiques, rochers sculptés par les éléments, dunes d’herbe, eau turquoise… La Mer d’Iroise, à l’ouest de la Bretagne, est une zone de navigation offrant tous types de conditions de mer et de courant.

Au départ des ports de Granville ou de Saint-Malo, vous pouvez naviguer vers les îles anglo-normandes de Jersey, Guernesey, Aurigny, Sercq et l’archipel de Chausey, des petits paradis étonnamment différents, pour de grands dépaysements !

Au départ du port du Moulin Blanc, à Brest, situé à l’extrémité ouest du Finistère, partez pour une navigation en croisière vers la Bretagne sud ou nord, l’Angleterre et ses îles Scilly, la Cornouaille Anglaise ou les îles anglo-normandes, mais aussi vers des destinations plus lointaines, comme l’Irlande ou la Galice.

 

La Bretagne sud, de la baie d’Audierne à la Loire

 

Les côtes de la Bretagne sud, de la baie d’Audierne à la Loire, recèlent une infinité de criques à découvrir, de mouillages sauvages et de petits ports de charme.

Au départ de Loctudy, de Concarneau, de Lorient ou de Port la Forêt -réputé comme « la vallée des fous » en raison de son centre d’entraînement où se sont formés de grands noms de la voile, comme Michel Desjoyeaux ou Jean Le Cam-, vous pouvez naviguer vers la pointe de Trévignon ou mettre le cap vers l’île de Groix. Et pourquoi ne pas plonger dans les eaux turquoise de l’archipel de Glénan, rendu célèbre grâce au centre nautique des Glénans. Remonter également les rivières de Pont Aven et du Belon, sans oublier de faire escale afin de déguster la Bélon, petite huître plate qui vous attend dans les viviers à l’embouchure des rivières.

La baie de Quiberon et ses ports tels que Port-Haliguen ou La Trinité-sur-Mer sont des destinations où il fait bon faire escale. Pour n’en citer qu’un, choisi par Éric Tabarly pour y faire construire le Pen Duick II qui l’a rendu célèbre en 1964, le port de La Trinité-sur-Mer est devenu « la Mecque » de la voile et est un départ idéal de navigation et de régate. Sinon, cap vers le large et les îles de Belle île, de Houat et d’Hoedic. Le Golfe du Morbihan est également une destination idéale pour la navigation avec ses courants variés et ses nombreux îles (îles aux Moines et d’Arz…) et mouillages, sans oublier la belle ville de Vannes ou la rivière d’Auray.

Au sud de la Baie de Quiberon, apparaît le port du Crouesty, au départ duquel vous pouvez prendre le large vers les îles de la baie ou plus au sud, vers l’embouchure de la Vilaine et faire escale aux ports du Croizic, de La Baule-Le Pouliguen ou de Pornichet.

 

La côte atlantique

 

La côte atlantique offre une immense diversité de paysages, alternant les rivages de granit, les grandes îles de Vendée ou de la Charente, les dunes et paysages sablonneux du bassin d’Arcachon, jusqu’au port d’Hendaye. Les possibilités de navigation, au départ des bases des loueurs maritimes, qui s’offrent à vous sont infinies.

 

La côte Vendéenne

 

L’île enchanteresse des marais salants et de la fleur de sel au parfum de violette, Noirmoutier et son port de l’Herbaudière sont une escale appréciée entre les îles d’Yeu et de Belle-Île et les ports de Pornic, des Sables d’Olonne et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Au départ de ces ports, partez pour une navigation dans la baie de Bourgneuf, havre de tranquillité où il fait bon observer une multitude d’oiseaux qui hivernent ou se contentent d’y faire escale.

 

La côte Charentaise

 

Située au cœur du pertuis Breton et d’Antioche, protégée par une barrière d’îles, La Rochelle, -centre historique des industries nautiques françaises et des compétions de voiliers-, est un complexe portuaire de premier ordre pour y séjourner. Autour des îles de Ré, Oléron, Aix, Fort Boyard et Madame, vous découvrirez les mille et une surprises qu’offrent ce bassin de navigation au climat privilégié. L’île-de-Ré est devenue, depuis quelques années, une destination « branchée » qui attire, en outre, de nombreux britanniques. Plus au sud, au départ du port de Royan, cap vers l’estuaire de la Gironde, considéré comme le plus grand d’Europe, courant sur 75 km et large jusqu’à 12 km.

 

De la côte Landaise à la côte Basque

 

Dans le golfe de Gascogne, la côte landaise et ses plages immenses ont de quoi ravir tous les baigneurs et surfeurs, mais elle a l’inconvénient de ne pas offrir d’abri aux navigateurs de passage. Le seul abri « sérieux » est le bassin d’Arcachon, véritable mer intérieure autour de l’île aux oiseaux, que se partagent les plaisanciers et les ostréiculteurs. Les principaux ports sont Arcachon au sud, et Lège-Cap-Ferret au nord, mais les bateaux sont le plus souvent amarrés aux multiples corps-morts dispersés dans le bassin. Devant la dune du Pyla, le banc d’Arguin est très prisé par les plaisanciers, surtout au moment de l’été, ou des pique-niques “huitres-rosé-cannelés” sont organisés.

Le lac de Cazaux, l’un des plus grands lacs d’eau douce, est également un lieu idéal pour des séances de navigation ou des parties de pêche.

Dans un tout autre décor, plongez vers le sud, le long de la côte basque française et faites étape aux ports de Saint-Jean-de-Luz, -dont l’histoire est marquée par la pêche à la baleine et au thon-, de Biarritz ou d’Hendaye situé à l’embouchure de la Bidassoa, fleuve frontière avec l’Espagne.

 

La Méditerranée

 

La Méditerranée, c’est le Languedoc-Roussillon, la Provence et la Côte d’Azur qui évoquent le dépaysement et sentent bon le large. C’est aussi son climat idéal et ses rivages exceptionnels !
Visite de cette destination vue de la mer, de la côte languedocienne à Menton.

La côte languedocienne accueille, sur 200 kilomètres, de la frontière espagnole jusqu’au Rhône, de nombreux ports de plaisance : Canet-Saint-Cyprien, Port-Barcarès, Port-Leucate, Gruissan, Cap d’Agde, Sète, La Grande-Motte, Le-Grau-du-Roi, Port-Camargue et Port Saint-Louis… Au départ de ces stations balnéaires, partez pour une promenade en bateau à moteur ou en voilier, selon vos envies, à la découverte de la baie d’Aigues-Mortes ou de la Camargue. Dans un des marais de la Camargue, vous y verrez peut-être les « sagneurs » récolter les roseaux qui poussent en abondance sur le littoral et qui deviendront les canisses protégeant du soleil les terrasses de Provence. La côte languedocienne, c’est aussi des kilomètres de plages de sables fins où de nombreuses activités nautiques sont proposées et les fameux « secs », véritables spots de plongée sous-marine.

Un peu plus loin, vers l’est, naviguez le long de la côte bleue, située entre Martigues, -la célèbre « Venise provençale »-, et Marseille. Vous y découvrirez la ville de Carro et son cap Couronne et le petit port de Carry-le-Rouet, qui était si cher au grand acteur et chanteur populaire marseillais, Fernandel. Les îles de Frioul et les calanques de Niolon, -moins célèbres que les calanques de Cassis mais tout aussi sauvages-, sont des lieux magiques comme la Provence littorale en connaît beaucoup… où il fait bon y accoster.

La Rade de Marseille, -sous la protection de sa Bonne Mère-, et ses nombreuses îles est une destination nautique prisée et privilégiée qui ouvre la porte vers la côte des incontournables calanques et le château d’If où fut enfermé Edmond Dantès, le célèbre héros du roman Le Comte de Monte-Cristo, d’Alexandre Dumas. La côte des calanques offre, sur plus de 20 km de long, des paysages d’une grande richesse au travers d’une dizaine de calanques principales qui s’étalent jusqu’aux ports de Cassis, -un petit port de plaisance « chic et très prisé »- et de La ciotat.

Depuis les stations balnéaires de Bandol, -connue pour son célèbre vignoble-, et de Sanary-sur-Mer, prenez le large en direction des îles de Bendor et des Embiez ou de la presqu’île du Gaou à Six-Fours-les-Plages.

Plus à l’est, se trouvent le cap Sicié, Saint-Mandrier, la Seyne-sur-Mer… et Toulon et ses fermes marines plantées dans sa baie. De là, il ne faut que quelques milles nautiques pour rejoindre la presqu’île de Giens et les îles d’Hyères.

Le Lavandou ou Cavalaire-sur-Mer offrent d’excellents points de départ pour aller rayonner aux îles d’Hyères classées parc national : Porquerolles et ses criques somptueuses, l’île du Levant et Port Cros et son site sauvage préservé.

Après Toulon, il y a Saint-Tropez, Cannes, Nice,… Ce n’est plus la Provence, mais la côte d’Azur qui s’offre à vous !

Entre le Cap Lardier et Sainte-Maxime, cap sur la mythique Saint-Tropez, site exceptionnel, connu dans le monde entier et qui demeure le passage obligé des célébrités et des amoureux de la mer. Le dépaysement sera total !

Puis, le Golfe de la Napoule et Golfe Juan et ses îles de Lérins sont des zones de navigation idylliques. En fin de journée, vous pourrez faire escale à Cannes et flâner sur sa croisette prise d’assaut, chaque année, à l’occasion du Festival de Cannes (le Festival international du film), par une brochette de stars toutes plus célèbres et sexys les unes que les autres !

En direction de l’Italie, passage obligé au cap d’Antibes, « LE » paradis des milliardaires dont les grands yachts ont une jetée spéciale au port d’Antibes. Après Nice, les Alpes se jettent dans la mer avec la rade de Villefranche-sur-Mer et le cap Ferrat.

Le port Hercule de Monaco, situé au pied du rocher ancestral des princes de Monaco est une escale privilégiée avant Menton et sa frontière italienne.

 

La Corse

 

La Corse : cap vers une côte de charme

Île de beauté par excellence, la Corse, avec son climat doux, offre une combinaison rare de paysages spectaculaires et sauvages, d’eaux limpides, et des conditions de navigation clémentes. De nombreuses bases de location maritimes s’étendent sur tout le littoral. À vous de choisir votre point de départ de location, à la découverte des plus beaux rivages corses, pour une croisière qui ne manquera pas de charme !

Idéalement située sur la côte ouest, Ajaccio possède le port d’embarquement par excellence. Son golfe est si vaste et protégé que l’on peut y naviguer et trouver des jolis mouillages en quelques milles.

Quittez la ville impériale d’Ajaccio vers le nord pour rejoindre les îles Sanguinaires et jetez l’ancre dans les criques désertes que vous découvrirez sur votre parcours. Naviguer en direction de Calvi en passant par Porto et Girolata, est un véritable régal pour les yeux. Avec son littoral bordé de falaises de granit rouge plongeant dans une mer d’un bleu intense, le Golfe de Porto mérite bien son classement, par l’Unesco, au Patrimoine mondial de l’humanité. Au nord, la presqu’île de Girolata, accessible uniquement à pied ou par mer, offre un paysage fantastique. Tout au long de votre voyage, vous découvrirez une des dernières enclaves de Méditerranée, abritant un paysage original et contrasté : falaises abruptes marquées de couleurs rouges, pitons déchiquetés, coulées de lave figées en forme de tuyaux et d’escaliers, d’où les aigles pêcheurs plongent vers la mer turquoise.

Depuis Calvi, louez un bateau afin de découvrir des plages sauvages et préservées, inaccessibles sans moyens de navigation. La presqu’île de la Revellata et la plage de l’Alga vous accueillent par ses eaux turquoises et ses criques isolées, ceci à seulement quelques minutes de navigation du port. En direction de Saint Florent, les plages de Bodri et de Ghjunquidu vous émerveilleront par la blancheur de leur sable. À 1h30 de navigation de Calvi, les plages de l’Agriate sont superbes. Saleccia, la plus connue, offre un paysage de pins sur un sable blanc et une eau translucide.

Arrivez ensuite à Macinaggio, situé à la pointe du cap Corse et proche des côtes italiennes. Depuis le charmant port de plaisance de Macinaggio, construit en 1971 et exposé aux vents d’est, vous pourrez louer un bateau et prendre le large, cap sur la côte est. Macinaggio est un vrai paradis pour les amoureux de la nature qui pourront se rendre au domaine de Casinca ou aux îles de Finocchiarola, réserve naturelle possédant de nombreuses races d’oiseaux différentes.

Arrivée ensuite à Bastia, ville ancienne fondée en 1378 par les Génois qui en firent la capitale de l’île. Louez un bateau de son charmant port de plaisance pour prendre le cap vers Taverna, Solenzara et Porto Vecchio. Le long de la côte orientale, vous trouverez un curieux et attachant paysage ponctué d’eucalyptus, citronniers, clémentiniers, kiwis, et vignes ; tout près de lagunes ou d’étangs porteurs de rêves. Depuis Bastia, vous pouvez également naviguer, plus à l’est, vers les îles Toscanes.

Descendez ensuite vers le sud direction Bonifacio, le nord de la Sardaigne ou les Lavezzi en passant par des criques et des plages magnifiques qui s’étirent tout le long de cette côte Corse. Située dans la région extrême-sud de l’île de beauté, la côte de Bonifacio est un véritable musée à ciel ouvert. En toute saison, elle offre plus de 20 plages de sable fin et une collection exceptionnelle de paysages rares tant sur mer que sous la mer.

Ventu in poppa !

Veuillez tourner votre appareil en mode paysage afin de pouvoir visualiser le site.