Talents Retour

Le point de vue d'une DRH

_G8A2150_A4.jpg

La filière nautique française, très dynamique et grande pourvoyeuse de métiers d'une variété et d'une richesse étonnantes, recrute à plusieurs niveaux. Les chantiers de construction ou de maintenance / réparation, par exemple, sont à la recherche d'un certain nombre de profils spécifiques, qu'ils soient techniques, administratifs ou commerciaux - mais qui ont tous en partage la passion de la voile.

Les typologies de carrière : l'exemple de Monaco Marine
 

Comme l'explique Chantal Lemetayer, Directrice des Ressources Humaines à Monaco Marine, grande entreprise d'entretien et de refit de yachts regroupant six chantiers sur la côte méditerranéenne, il existe différents niveaux de recrutement, correspondant à trois grandes typologies de carrière : les ouvriers techniques spécialisés notamment dans la réparation des coques métalliques, les composites, la peinture ; le personnel administratif, comptables et assistants ; enfin, les project managers.

Le recrutement le plus aisé est celui des métiers communs à tous les secteurs : les assistants et secrétaires. S'il est indispensable de se familiariser avec les particularités du secteur nautique et d'avoir une bonne pratique de la langue anglaise pour communiquer avec les clients, dont la plupart sont étrangers, les compétences sont les mêmes que dans les autres domaines.

En revanche, le recrutement des project managers est beaucoup plus spécifique. "Certains viennent directement du terrain, précise Chantal Lemetayer, ce sont des ouvriers, des chefs d'équipe ou d'anciens navigants, qui sont parfaitement au fait des aspects techniques du métier et se trouvent à l'aise dans la gestion d'équipe. Nous les formons alors à la partie proprement commerciale de leurs nouvelles tâches, au suivi de travaux, à la livraison et au paiement."

Concernant les ouvriers techniques, deux profils sont recherchés : soit on intègre de jeunes apprentis déjà spécialisés, fraîchement sortis par exemple de la formation aux métiers du nautisme de Villefranche-sur-mer, ou formés par des artisans locaux ; soit on fait venir de métiers connexes une main d'œuvre déjà confirmée, dont il faut alors "mariniser" les compétences par un système de formation interne, en finitions yachting ou en peinture, par exemple. Il est donc possible d'intégrer la filière à tout âge, en premier poste ou en reconversion.


Les mots clés : passion et motivation
 

Chantal Lemetayer est formelle : plus que les diplômes, ce sont l'amour du nautisme, le dynamisme et, pour les métiers techniques, la dextérité manuelle qui sont le plus valorisés. "Le marché est en pleine croissance et les départs à la retraite nombreux, ce qui rend la filière particulièrement attractive, reconnaît-elle. Mais ce sont surtout les conditions de travail qui sont idéales, et je ne veux pas seulement parler du climat! Ici, tout le monde est passionné, le travail, même dans sa partie manuelle, ne présente absolument rien de répétitif, et les produits sur lesquels nous œuvrons sont des unités d'exception. Nous recherchons avant tout, chez nos ouvriers techniques et nos project managers, l'esprit d'équipe, la complémentarité entre les savoir-faire, de l'aisance au niveau relationnel. Le premier contact du client avec l'entreprise est le grutier! On attend donc que celui-ci soit souriant et accueillant. La motivation et le dynamisme de chacun, quelle que soit sa partie, sont essentiels dans un domaine où tout le monde se connaît et partage les valeurs des gens de mer."

De plus, une entreprise comme Monaco Marine offre de vraies perspectives de carrière : des opportunités se créent pour ceux qui acceptent d'en passer par la formation, et montrent une certaine mobilité. "Deux directeurs de nos sites, particulièrement performants, ont commencé comme ouvriers. Si nous recrutons également des ingénieurs sur ces postes, nous privilégions finalement les professionnels qui ont une excellente expérience pratique du secteur et qui sont prêts à prendre plus de responsabilités. Devenir project manager peut être une belle ambition : c'est la personne clé d'un projet, qui établit le devis, le négocie, fait les achats auprès des sous-traitants, s'occupe de tout le suivi de travaux, de la coordination entre les différents corps de métiers, assure la qualité du produit, s'efforce de faire tenir les délais... C'est l'interface entre le terrain et le client."

 

Veuillez tourner votre appareil en mode paysage afin de pouvoir visualiser le site.